Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Radiographie des jeunes diplômés

L’enquête fait le point sur les embauches et les orientations des jeunes ingénieurs et des jeunes d’écoles de commerce qui viennent d’obtenir leur diplôme. Premier constat, il est plus difficile pour les premiers d’entrer sur le marché du travail. 26 % d’entre eux étaient encore en recherche, contre 22 % des diplômés d’écoles de commerce. Si les jeunes diplômés sont dans l’ensemble recrutés en CDI (75 %), la proportion de CDD chez les jeunes ingénieurs a augmenté : 21,4 % ont été engagés en CDD, contre 19,9 % auparavant.

Le recrutement au statut cadre reste pourtant élevé : 86 % toutes écoles confondues et 89 % pour les ingénieurs. Ils sont au moins 95 % à être employés à ce statut dans le secteur de l’énergie, des technologies de l’information, de l’industrie automobile ; moins de 75 % dans l’agriculture, l’industrie agroalimentaire, le commerce-distribution.
Ce qui importe pour les jeunes ingénieurs ? L’adéquation du projet au poste (62 %). Le montant du salaire n’étant principal que pour 3 % d’entre eux. L’industrie automobile, aéronautique et ferroviaire continue d’attirer près d’un ingénieur sur cinq et le secteur le leur rend bien, qui est leur principal recruteur.

Trois fonctions arrivent en tête des fonctions exercées par les jeunes ingénieurs.

la R & D et les études scientifiques et techniques ; les méthodes, la gestion et le contrôle de la production ; l’audit et le conseil. Paradoxe, c’est en R & D (30 %) et dans les fonctions de production (25 %) qu’ils sont les plus nombreux en intérim ou en CDD.


Les commentaires sont fermés.